Systeme Mousse Moyen Foisonnement Description

La mousse à foisonnement moyen est un ensemble de bulles générées mécaniquement par le passage de l’air ou un autre gaz, par l’intermédiaire d’un filet, d’un écran poreux ou tout autre moyen, qui est mouillé par une solution aqueuse d’agents moussants actifs. Dans les conditions adéquates, le foisonnement va de 20:1 à 100:1.
Cette mousse offre un système unique pour transporter de l’eau à des endroits inaccesibles, pour organiser une inondation totale dans des espaces confinés et pour le déplacement volumétrique de la vapeur, de la chaleur et de la fumée. L’efficacité, dans n’importe quel type de risque dépend du facteur d’application, du foisonnement et de la stabilité de la mousse générée.
La mousse à foisonnement moyen peut être utilisée sur des combustibles solides et les feux de combustibles liquides, par exemple, les inondations totales de petits espaces clos tels que des cellules moteur ou des chambres de processeur
La mousse à foisonnement moyen est un agent polyvalent. La quantité d’eau nécessaire est minimisée pour éteindre le feu. Ainsi, elle est particulièrement utile dans les zones où la capacité de l’eau disponible est limitée ou lorsque la récupération des matériels suite à un incendie est un problème.
La mousse moyen foisonnement peut fournir une couverture rapide des liquides inflammables ou toxiques, pour lequel l’extinction rapide des vapeurs générées est essentiel. Elle est efficace à la fois à l’intérieur et à l’extérieur.

La mousse moyen foisonnement a les effets suivants sur le feu:
1)  Si un volume suffisant est généré, la mousse moyen foisonnement peut empêcher la libre circulation de l’air nécessaire pour poursuivre la combustion.
2)  Quand elle entre en contact avec le feu, l’eau de la mousse se transforme en vapeur, ce qui réduit la concentration d’oxygène dans l’air dilué.
3)  La conversion de l’eau en vapeur absorbe la chaleur du liquide brûlant. Tout objet chaud exposé à la mousse contribue à la destruction de la mousse à l’évaporation de l’eau et au refroidissement.
4)  En raison de la faible tension de surface, la solution moussante qui ne sera pas convertie en vapeur a tendance à pénétrer les matériaux de la classe A.
5)  Quand elle s’accumule en profondeur, la mousse à foisonnement moyen peut former une barrière isolante pour la protection des matériaux et des structures qui ne sont pas directement entourés par le feu, pour empêcher l’expansion ultérieure.
6)  Les feux de classe A sont contrôlés lorsque la mousse recouvre complètement le feu et les matériaux brûlants. Si la mousse est suffisamment humide et se conserve longtemps, le feu sera éteint.
7)  Les feux de classe B dans lesquels des liquides avec points d’éclair élevés sont impliqués peuvent être éteints lorsque la surface du liquide est refroidie en dessous du point d’éclair. Les feux de classe B impliqués dans un liquide à faible point d’éclair peuvent être éteint quand une couche de mousse assez épaisse est établie sur la surface du liquide.
Dans certaines circonstances, il est probablement possible d’utiliser des systèmes de mousse de foisonnement moyen pour lutter contre les incendies qui impliquent des liquides inflammables ou du gaz sous pression, mais on ne peut pas faire des recommandations générales en raison du grand nombre desituations particulières qui peuvent se produire dans la pratique.
La capacité à contrôler ou éteindre le feu dans un certain degré de risque dépend de nombreux facteurs tels que le foisonnement et la durée de dispersion de l’écoulement de la mousse générée. Ces facteurs varient en fonction du type de mousse utilisée, de l’équipement, l’approvisionnement en eau et l’approvisionnement en air.
Le rejet d’une grande quantité de mousse à foisonnement moyenne accidentellement en contact des gens, peut causer des problèmes de désorientation spatiale, limiter la visibilité, le son et causer des problèmes respiratoires.

Mecanisme d’extiction

La mousse à foisonnement moyen éteint en réduisant la concentration en oxygène, en refroidissant, en bloquant la convection et le rayonnement, en excluant l’air additionnel et en retardant les émissions de vapeurs inflammables.

Applications

• cuves de rétention

• Les zones de chargement / déchargement

• Zones de traitement

• hangars d’aéronefs

• zone de transfert combustible

• Les zones d’emballage plastique et de stockage
• le recyclage du plastique

• jetées maritime

• Gaz de pétrole liquéfié

Utilisation et limitations

La mousse à foisonnement moyen est une solution optimale de système de protection incendie. Chaque type de risque doit être évalué spécifiquement pour vérifier la pertinence de l’utilisation de mousse de foisonnement moyen comme un moyen de lutte contre l’incendie. Les systèmes de protection classiques qui assurent la mise en œuvre du foisonnement moyen avec des résultats significatifs comprennent les types de risques suivants:

1) Combustibles ordinaires

2) Les liquides inflammables et combustibles
3) La combinaison des deux points ci-dessus

Les dommages causés par l’eau contenue dans la mousse doit être évaluée dans chaque cas.
La mousse de foisonnement moyen ne doit pas être utilisé sur les feux suivants sauf après évaluation complète et compétente inculant des tests:

1) Les produits chimiques, tels que le nitrate de cellulose, qui libèrent de l’oxygène ou d’autres agents oxydants qui contribuent à la combustion.

2) Les équipements électriques non protégés.

3) les métaux réactifs à l’eau tels que le sodium, le potassium et le NaK (alliage de potassium et de sodium).
4) Les matériaux à haut risque de réaction avec l’eau comme le triethylaluminium, utilisé comme catalyseur dans la polymérisation des oléfines, ou le pentoxyde de phosphore.

5) liquide inflammable de gaz.

Utilisation et limitations

La mousse peut être projetée à une distance sécuritaire. Une mousse raisonnablement épaisse peut être obtenue pour fournir un bon confinement des vapeurs.

Inconvenients

Le volume de mousse produite est relativement limité à fort foisonnement. La quantité d’eau contenue dans la mousse peut endommager le matériau stocké.

Systemes fixes de mousse moyen foisonnement

En général, un générateur moyen foisonnement peut générer une couverture de mousse sur le dessus et une meilleure répartition de la quantité comparé à un bas foisonnement.
Dans de tels systèmes, un nombre prédéterminé de générateurs autour du périmètre des cloisons pare-feu à des intervalles réguliers pour assurer une distribution homogène.
Dans certains cas, le générateur peut être installé à l’intérieur de la zone de confinement pour une meilleure répartition. Dans ces circonstances, il est essentiel que le système ait une action très rapide ou d’autres mesures sont prises pour préserver l’intégrité de l’équipement.
La norme de référence pour les installations de mousse moyen foisonnement, telles que la norme NFPA-11 ou EN 13545-2, ne fournit pas d’indications précises sur l’installation de ces types de générateurs, mais il est généralement considéré comme zone de protection maximale pour un seul générateur 450 – 500 m2.

Equipement portable – Applications de la mousse

Il ya quelques règles de base dont vous devez toujours vous rappeler lorsque vous utilisez l’équipement de mousse portable.

a) Ne pas diriger le jet vers le feu avant ce qu’il ne lance de la mousse.
Il n’y aura dans un premier temps que de l’eau jusqu’à ce que la solution moussante se mélange. Cela peut prendre un certain temps selon le type d’installation. Appliquer de l’eau sur un feu liquide inflammable peut
provoquer une explosion et l’inflammation de nouveaux points.
b)  Si possible, l’écoulement de la mousse doit être dirigé sur n’importe quel mur ou structure contre la zone d’incendie. Cette précaution permettra de réduire l’impact de la mousse sur la surface du liquide favorisant la création d’une couche de mousse sur la surface du liquide inflammable.
c)  S’il n’y a pas moyen de détourner le flux de mousse, il est préférable de diriger le jet sur le bord de la surface du liquide en laissant la mousse à couler en douceur sur la supeficie.
d)  Ne jamais envoyer le jet de mousse sur la zone en flammes. Cela risquerait d’éviter la formation d’une couche de mousse et de relancer l’incendie.
e)  Ne pas se déplacer sur la surface moussante couvrant le liquide inflammable jusqu’à ce que le feu soit complètement éteint car cela pourrait compromettre l’efficacité de la couverture globale de la mousse et provoquer un ré-allumage du feu.
f)  Pendant les incendies qui nécessitent l’utilisation d’eau pour le refroidissement, en tandem avec l’utilisation de la mousse, une grande attention doit être porté sur le risque que l’eau dilue et rompe la couche de mousse.
g)  Ne pas mélanger différents types de mousse. Le mélange d’émulseur de type AFFF avec des fluoroprothéiniques ou des émulseurs à usages multiples risque de détruire la capacité de fabrication de mousse adequate.
h) Les feux sous pression ne peuvent pas être éteints avec de la mousse mais l’application d’une couche de mousse permet de controller l’avancée du feu car la mousse va se répandre sur le liquid jusqu’à que ce dernier soit bloqué et ensuite couvrir l’ensemble jusqu’à l’arrêt du feu.
i) L’émulseur et la poudre extinctrice sont souvent utilisés en combinaison ou en complément l’un de l’autre. Lorsque vous souhaitez utiliser deux ces deux agents extincteurs, consulter et suivre les recommandations du fabricant.

Maintenance

Inspection et tests

Tous les systèmes de mousse à moyen foisonnement doivent être inspectés par un technicien ou un inspecteur au moins une fois par an, afin de vérifier le bon fonctionnement. Cette inspection doit vérifier les propriétés physiques de l’émulseur pour vérifier toute détérioration.
Le but de cette inspection est de vérifier que le système est en parfait état de fonctionnement et veiller à ce que cette tendance se poursuivra jusqu’à la prochaine inspection.
Effectuer les tests appropriés définis par l’inspection.
Le rapport d’inspection, ainsi que les recommandations doivent être rédigé en présence de l’administrateur ou du propriétaire. Parmi ces contrôles périodiques, le système doit être vérifié par un personnel qualifié, suivant un planning préétabli. Les filtres doivent être inspectés et nettoyés après avoir été utilisés et testés.

Instructions

Toute personne qui pourrait effectuer la maintenance, l’inspection ou le contrôle doit être formé pour les fonctions qu’il est destiné à faire. Le programme de formation doit être approuvé par les autorités compétentes.
Le manuel du système doit être à la disposition du personnel présent dans chaque salle de contrôle.
La mousse à foisonnement moyen est conducteur d’électricité et une attention particulière doit être apporté à ce point. Elle ne doit pas se trouver proche d’un système électrique s’il n’a pasé té déconnecté.

Disponibilite et Service

Le système de mousse à mpoyen foisonnement SABO Española est disponible à travers le réseau de distributon local et internationale (Pour trouver un revendeur près de chez vous, contactez SABO Española).

Guarantie

Veuillez contacter SABO Española pour connaître les détails de la garantie.

Top